Homéopathie un placebo terriblement efficace pour la médecine !

Beaucoup de patients choisissent de se médicamenter par l’homéopathie et guérissent en peu de temps. Serait-ce simplement un effet placebo ? La question n’a pas lieu d’être car il est désormais reconnu par tous que oui, mais un placebo reste un médicament avec son utilité et une façon de soigner les petites maladies ou des bobo qui ne nécessite pas de traitement.

L’homéopathie, une forme de médecine alternative efficace ?

L’homéopathie est une forme de médecine alternative très populaire pour se soigner et les Français en sont les plus gros consommateurs, une petit bobo, un peu d’Arnica Montana, une pique d’abeille Apis Mellifica. Plusieurs institutions de santé et personnes divergent sur les vertus ainsi que sur l’efficacité de l’homéopathie. Les personnes qui défendent cette médecine douce serait catégoriques sur son efficacité. Mais pour la plupart, cette forme de médecine non conventionnelle n’aurait rien de scientifique et ne présenterait aucune efficacité sur la santé. Ce serait juste un «placebo» qui contribuerait à la guérison des patients suivant un traitement homéopathique.

De nombreuses études cliniques montrent que les traitements homéopathiques seraient un placebo efficace pour la médecine.

Par exemple, dans les années 1950, une expérimentation a été effectuée pour démontrer que ces «nouveaux médicaments» étaient tout aussi efficaces que les traitements traditionnels sur la santé des patients. Deux groupes ont été formés afin de consommer une substance «inactive» et une amélioration de 35% a été constatée chez la plupart des personnes dans leur santé. Ce qui aurait prouvé son efficacité pour de simples pathologies comme pour certaines maladies sévères (diminution de douleurs cancéreuses et cardiaques).

Quels sont les facteurs pouvant jouer un rôle de placebo dans l’homéopathie ?

Il y a beaucoup d’expériences positives en homéopathie. La plupart des homéopathes affirment que les patients guérissent rapidement en général.

Non pas uniquement grâce au traitement qui leur est administré mais également grâce à la qualité de la relation entre homéopathes et patients et à la compassion et à la conviction dont ils feraient preuve pour rassurer le patient sur l’efficacité du traitement. Ce qui provoquerait un effet placebo chez le patient et accélérerait sa guérison.

Les traitements homéopathiques sont simple, ce sont des granules à base d’eau et de sucre pour la grande majorité, ils ne contiennent aucun ingrédient actif, aucune molécule et sont donc exempts d’effets secondaires. Pour les patients, ce type de traitements naturels ne peuvent leur nuire de quelque manière que cela soit, ce qui rend les granules homéopathiques plus rassurantes à consommer et plus rassurantes dans la guérison.

Conclusion

En général, lorsqu’un patient reçoit un traitement médical et constate par la suite des améliorations, nous avons tendance à automatiquement supposer que l’amélioration est uniquement due au traitement.

Cette supposition peut s’avérer être trompeuse car certes, les traitements jouent un rôle sur l’amélioration de la santé d’un patient mais il y a aussi beaucoup d’autres possibilités.

Par exemple, la pathologie aurait très bien pu s’améliorer d’elle-même. La rencontre entre le patient et son médecin aurait très bien pu être thérapeutique pour le patient sans aucune contribution significative du traitement en lui-même. Ou le patient aurait pu tout simplement avoir des attentes «optimistes» par rapport à un traitement, ce qui a pu provoquer un puissant effet placebo et résulter de la guérison efficace du patient.

En d’autres termes, ce n’est peut-être pas l’effet du remède en tant que tel mais l’effet du contexte dans lequel le patient se trouve lorsque le remède lui est administré qui provoquerait un effet placebo et accélérerait la guérison du patient.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply

Union Organizing