Une verrue séborrhéique qu’est-ce que c’est ? Comment la soulager ?

La verrue séborrhéique, également appelée kératose séborrhéique est une tumeur cutanée bénigne se présentant sous forme de tâche pigmentée, brune et foncée et «huileuse» ou «granuleuse».

Quelles sont les symptômes des verrues séborrhéiques ?

Plus la peau est foncée plus la couleur de la verrue l’est aussi. Les formes, tailles, emplacements et nombres varient, mais elles apparaissent généralement sous une forme ronde ou ovale sur la peau. Elles ont un aspect de bouton «collé» sur la peau.

Certaines personnes peuvent en développer qu’une comme d’autres peuvent en développer par groupes.

Leurs évolutions reste chronique et bénigne mais il faut faire attention à certaines lésions qui peuvent vite devenir inflammatoires.

Les verrues séborrhéiques peuvent apparaître à tout âge, mais elles font le plus généralement leurs apparitions vers l’âge de 40 ans et surtout chez les personnes âgées, pour donner un avis externe vous pouvez vous rendre ici en savoir plus sur les verrues séborrhéiques.

Elles peuvent toucher n’importe quelles parties du corps, surtout les zones séborrhéiques du visage, le cuir chevelu, le cou, la poitrine et le dos mais jamais les muqueuses, les paumes et plantes des pieds.

Quelles sont les causes favorisant l’apparition des verrues séborrhéiques ?

Les causes de ces tumeurs bénignes ne sont pas vraiment connues. Ce sont des petites élevures de la peau, douces au toucher et complètement indolores. Les causes les plus probables sont la lumière et le soleil car certaines personnes les développent dans les zones les plus exposées au soleil comme le visage et le cou.

Elles sont très fréquentes, non contagieuses, augmentent généralement avec l’âge et avec la génétique familiale (hérédité) qui y joue un rôle.

Des chercheurs ont également trouvé 20% du virus HPV (papillomavirus humain) dans certains cas de verrues séborrhéiques au niveau des parties génitales, mais il n’y a pas de preuves réels qu’il en soit la cause de plus, les verrues liées aux virus sont en général le résultat de l’oxydation de l’épiderme.

Comment traiter une verrue séborrhéique ?

Pour le diagnostic, les médecins effectuent généralement un examen visuel et physique comme une biopsie de la peau à l’aide d’un microscope pour le distinguer du mélanome cancéreux. Un dermatologue sera souvent plus à même de le diagnostiquer à l’œil nu.

Concernant le traitement, les verrues séborrhéiques qui sont indolores ne nécessitent pas de médicament ou de traitement en particulier pour les traiter. Cependant, les personnes qui en sont gênés (visuellement ou à cause des démangeaisons) peuvent avoir recours à des techniques pour les éliminer comme

  • la cryothérapie, par azote liquide pour geler la croissance.
  • l’électrocoagulation, par un courant électrique pour stopper la croissance.
  • le curetage.
  • la biopsie de la peau par rasage.
  • la dermabrasion, chirurgie au laser.

Il ne faut surtout pas les gratter, les frotter ou les arracher car elles peuvent entraîner des saignements, des gonflements et dans de rares cas, des infections de la peau.

Il faut également consulter un médecin d’urgence si les verrues donnent lieu à des plaies ou à une excroissance de verrues, s’il y a un changement cutané inattendu et si les verrues prennent beaucoup de temps à guérir, saignent abondamment ou deviennent très douloureuses.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply

Union Organizing