Les seins qui tombent ou la ptôse mammaire, de quoi s’agit-il ?

Nous pouvons parler de ptôse mammaire lorsque les seins d’une femme sont «tombants». Cela veut dire qu’il y a un affaissement de la glande mammaire, ainsi qu’une distension importante de la peau qui l’enveloppe.

Qu’est-ce que la ptôse mammaire?

Il existe plusieurs causes et types de ptôse mammaire:

  • La ptôse naturelle: certaines femmes possèdent une chute de seins dès leur adolescence, causée par une hypotrophie mammaire (elles ont de petits seins) ou une hypertrophie mammaire (leurs seins sont très développés).
  • La ptôse causée par une grossesse avec allaitement: Dû au changement hormonal pendant la grossesse, les seins peuvent prendre beaucoup de volume pendant cette période, et même après. Il y a dans ce cas-là aussi une hypertrophie mammaire qui provoque un affaissement des seins, à cause de la peau qui supportant une tension trop forte, ne joue plus son rôle de maintien au niveau de la poitrine. Elle peut également survenir si pendant une période d’allaitement, le volume des seins diminue de manière importante.
  • La ptôse causée par un changement de poids: Une hypertrophie peut également se développer lors d’une prise de poids. Mais à l’inverse, lorsqu’il y a un amaigrissement important (causée par une chute de poids ou un régime), le volume des seins diminue et s’affaisse encore plus rapidement. Le fait d’enchaîner les prises de poids et les régimes aggravent la ptôse mammaire.
  • La ptôse causée par un relâchement cutané: Si la peau qui enveloppe le sein est de bonne qualité et élastique, elle peut diminuer l’importance ou l’apparition d’une ptôse mammaire. Mais si elle est trop fragile, elle ne jouera plus son rôle de bon maintien en enveloppant le sein.
  • Et enfin, la ptôse naturelle causée par le vieillissement. Avec la ménopause, la peau perd de son élasticité et ne joue plus son rôle de maintien.

Il est quand même possible d’avoir recours à la chirurgie esthétique pour une augmentation des seins ou pour en corriger l’affaissement. Seule une intervention chirurgicale peut rétablir la position des glandes mammaires dans leur position haute.

Quelles sont les techniques utilisées pour corriger une ptôse mammaire ?

Le sport ainsi que la musculation du thorax n’ont malheureusement pas vraiment d’effets réels sur la poitrine. La seule solution possible pour corriger la ptôse mammaire, reste la mastopéxie.

La mastopéxie (ou lifting des seins) est une opération chirurgicale qui consiste à supprimer l’excédent de peau au niveau des seins, rehausser et remettre le mamelon et l’aréole en bonne position et bien recentrer la glande mammaire. Le résultat donnera une belle poitrine bien remontée ainsi qu’un beau galbe de seins.

Comment se déroule une mastopéxie?

Cette opération se déroule sous anesthésie générale et dans le bloc opératoire d’un hôpital ou d’une clinique.

Il est très important de choisir un chirurgien compétent et de bien se renseigner sur cette intervention chirurgicale lors du premier rendez-vous et à ne pas hésiter à poser toutes les questions concernant l’intervention, la cicatrisation, les recommandations à respecter etc.

Avant l’opération, une mammographie ainsi qu’une échographie peuvent être réalisées, afin de prévenir toute contre-indication qui pourrait compromettre l’intervention.

Ce qu’il est important de savoir pour le bon déroulement d’une mastopéxie

  • Après l’opération, il peut y avoir des risques d’asymétrie au niveau de la poitrine,d’hématomes, de cicatrices apparentes ou une perte de sensibilité au niveau des seins. Mais pas de panique, cela est passager et il faut au moins un an pour observer une poitrine parfaite.
  • Il est important de cesser le tabac au minimum un mois avant et un mois après l’opération pour éviter tout problème de cicatrisation.
  • Il est interdit de prendre de l’aspirine pendant les dix jours précédant l’opération.
  • Un lifting mammaire est accessible à toute femme de plus de 17 ans (à partir de la fin de la croissance).
  • Il est conseillé d’attendre minimum six mois, post-opération, pour allaiter et 1 à 2 mois pour exercer une activité physique.
  • Contrairement aux idées reçues, l’opération d’une ptôse mammaire ne provoque en rien et n’accroît pas le risque de cancer.
  • L’augmentation mammaire et la réduction mammaire ne sont pas prises en charge par l’Assurance Maladie et ces types d’opérations peuvent coûter entre 3000 et 5000 euros.
  • Les douleurs post-opératoires sont généralement peu douloureuses.

Sachez enfin qu’une poitrine bien hydratée au quotidien avec une crème bien hydratante et raffermissante, garde plus longtemps sa jeunesse. Évitez les soutiens-gorge trop grand ou pas du tout adaptés à votre poitrine pour prévenir la ptôse mammaire.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply

Union Organizing